Poilade de rentrée : Fanny Taillandier

11 Juin

A l’heure où l’Académie Goncourt se réunit pour vous suggérer de faire leur boulot à leur place, les jurés du Prix Virilo, eux, se comportent en homme et sortent lentement de leur torpeur. Une année de plus, ils n’hésiteront pas à dénoncer les impostures mondaines, à dilapider leurs économies pour l’achat d’ouvrages que les milieux autorisés vous enjoignent gentiment de lire. Leur bonne humeur, si chèrement acquise au cours des quelques mois printaniers durant lesquels ils ont pu s’éloigner du café de Flore, se fracassera bien vite sur les premiers écueils de cette nouvelle rentrée.

Aussi ont-ils voulu débuter en douceur et confier le propos inaugural à la lauréate du Prix Virilo 2016, la brillante Fanny Taillandier.

.

https://www.puf.com/sites/default/files/styles/ouvrage_couverture_zoom/public/9782130786238_v100.jpg?itok=9ve1IcQn

 

Le Prix Virilo _ « Les Etats et empires... » est, indubitablement, une oeuvre de fiction et c’est ce qui a plu au jury. L’érudition est au service de la fantaisie et d’un regard neuf sur le monde, pas de la pédanterie. Vous vous êtes d’ailleurs défendue vertement d’avoir écrit un ouvrage d’analyse dans une réponse aux Inrockuptibles.
.
Cela suscite toutefois quelques questions de la part du jury. La première : vous êtes publiée aux PUF, qui plus est dans une collection étiquetée « philosophie » par l’éditeur. Qu’est-ce que cela dit de votre ouvrage ? De ses chances de réception ? Du paysage de l’édition française ?
.
Fanny Taillandier _ J’ai fait de la littérature parce que je ne suis pas une philosophe. L’édition aux Puf veut sans doute dire qu’un écrit sur le monde contemporain qui ne passe pas en premier lieu par une intrigue narrative, fictive, avec un début et une fin, peut être appelé indifféremment littérature ou philosophie selon le point de vue. Comme je suis une littéraire, j’ajoute que c’est là la force de la littérature. Mais sans doute qu’un.e philosophe avancerait la réciproque, et il ou elle n’aurait pas tort non plus.
C’est en tout cas une bonne nouvelle à mon sens. Quant aux chances de réception et au paysage de l’édition, il faudrait poser la question à des spécialistes, moi je n’en sais fichtre rien.
.
Prix Virilo _ Même si d’essai, point, il y a indubitablement analyse critique. Comment vit-elle au sein de votre littérature ?
.
FT _ Je n’ai jamais dit que je ne me livrais pas à l’analyse. L’analyse est éminemment littéraire. Ce livre est une enquête, c’est-à-dire une recherche d’indices permettant une interprétation – comme tout roman policier, et accessoirement, déjà les tragédies grecques étaient sur ce modèle.
.
Après, si vous voulez dire que je critique mon monde, je ne vois pas non plus en quoi c’est incompatible avec la littérature… Et surtout, ce qui passe un peu à la trappe quand on parle de ce livre, c’est que tout y est écrit en jouant avec les codes littéraires du grand siècle. La littérature est aussi une écriture.
.
.
Résultat de recherche d'images pour "fanny taillandier"

Photo non prise durant la soirée de remise du Prix Virilo, mais ça aurait pu.

.
.
Prix Virilo _ Les nomades du futur porteront-ils moustache ? Et les nomadEs ?
.
Longue et soyeuse. Je crois.
.
Prix Virilo _ Vous semblez considérer la littérature comme, entre autres, un jeu, approche secondaire en France par rapport au « Je ». Vous assumez, revendiquez ?
.
Je trouve des tas de livres à lire actuellement qui placent le jeu au premier titre. Charles Robinson, Nathalie Quintane, Mauvaise Troupe… pour ne citer que ceux qui ont en plus l’outrecuidance de parler du contemporain. Je revendique une fraternité.
Et je ne crois pas qu’il y ait en France une littérature réelle qui se passe du jeu, jouât-elle à la première personne.
.
 
Prix Virilo _  Une petite question autofictive pour la route ! Vous êtes en train de changer de vie, de passer des lettres à l’urbanisme. « Les Etats et empires… » est-il votre testament littéraire ?
.
Je ne change pas de vie, je change de gagne-pain. Je reste dans les lettres, pas d’inquiétude !

 

.

Résultat de recherche d'images pour "fanny taillandier"

Derniers regards vers le bon avant de revenir – hélas – au moins bon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :