Continuer, de Laurent Mauvignier

6 Oct
Lu par Philippe
.
critique4

Moustaches kirghizes

 
Laurent a déjà gagné le Prix Virilo avec Des Hommes. Va-t-il récidiver ? Ma foi, c’est bien possible. D’autant qu’il cherche à plaire aux jurés, en plaçant l’intrigue de Continuer dans un pays de mecs vivant dans des yourtes (ce qui est assez cool) : le Kirghizistan, aka la Mongolie du pauvre, aka la prochaine destination de Frédéric Lopez, je sens qu’on va en bouffer du Kirghizistan.
.
Avec Continuer, Laurent nous prouve 
1- qu’il est toujours aussi mauvais pour les titres
2- qu’il est en revanche super bon pour tout le reste
.
Lolo nous raconte Sibylle, une femme qui a un peu tout raté : sa carrière, son mariage (elle vient de divorcer) et semble-t-il son ado, Samuel, qui est en train de filer un très mauvais coton. Elle décide donc d’emmener l’ado à problème dans les montagnes kirghizes, à la recherche de son moi profond, ou du réel, ou de l’équitation-la-vraie… Enfin bref le projet pédagogique n’est pas très clair mais c’est toujours mieux qu’une intervention à l’américaine.
.
Mauvignier, qui est un coquinou, s’est inspiré d’une histoire vraie pour la plateforme narrative – i.e. un papa, un ado à problème, les montages Kirghizes à cheval. Problème, cette histoire est aussi un récit édité, écrit par le papa de l’ado. Mauvignier ne leur a pas demandé la permission.
.
Ce n’est pas très classe, pas tant pour des questions de droits mais parce que ça fait un peu « attends gamin, je vais te montrer comment un pro se saisit de ta petite histoire, là ». Ce qui est cruel, c’est que c’est très réussi.
.
Afficher l'image d'origine

Adolescent en perte de repères

.
Avec son style tout en empathie, Laurent nous passionne. Les descriptions sont puissantes, la structure du livre est top, les dialogues sont réussis, certaines scènes se dévorent. On regrettera peut être un personnage un peu vite expédié (le papa, peu creusé), et quelques longueurs avant d’arriver à la révélation (car il y en a une) sur le passé de Sibylle. Mais vraiment, c’est pour chercher des poux.
.
Un roman qui bénéficie peut-être à plein de la la lecture du reste de la rentrée littéraire (les autres livres que j’ai lus cette année sont franchement pas tops). Mais ah là là là là, ça fait du bien ces belles phrases travaillées, opulentes, sèches, évocatrices. C’est comme un beau tissu qui flatte la main qui sait le caresser : du bel ouvrage.   

Une Réponse to “Continuer, de Laurent Mauvignier”

  1. Renaud 6 octobre 2016 à 19 h 24 min #

    Ce papa et ce fils dont Lolo s’est inspiré ont écrit un livre paru aux éditions Kero en mai 2016 « Dans les pas du fils ». Ce récit a été publié dans le but d’aider d’autres parents à trouver leurs solutions pour dépasser la « crise d’adolescence », et permettre de redonner une place importante aux rite de passage qui manquent cruellement à notre société.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :