La terre qui penche, de Carole Martinez

28 Oct

Lu par Gaël

Moustache médiévale

Moustache médiévale

Carole Martinez creuse son sillon onirico-médiéval, avec application et tendresse.

Le livre tranche incontestablement dans le paysage littéraire, on l’aimerait parfois un peu plus nerveux.

Courtesy No Salad Thanks

D’autres romans de Carole Martinez par ici.

 

Lu par Bérénice

Moustaches fluviales

Moustaches fluviales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :