La Patiente, de J-P Mégnin

12 Sep

Duvet gynéco

La Dilettante

Lu par Philippe

Viens. Voir. Viens voir le pitcheur non n’aie pas peur

Juré (rasé) à la lecture du pitch…

Il est des livres délicats à noter. Trois ou quatre moustaches ? Ce court roman est limite une nouvelle, ce qui fait cher les 15 euros. Va pour trois moustaches.

Pour le reste, le bouquin est réussi. C’est surprenant car le pitch part pourtant trèèèès mal, puisqu’il s’agit tout de même d’un gynécologue homosexuel (enfile le sabot gauche) qui ausculte une patiente qui est peut-être l’amante de son amant (pareil avec le sabot droit).

Attention spoiler, (maintenant avec tes deux sabots tu marches vers le lecteur) elle est enceinte. Tadaaaaaaa. Et encore si je vous disais la grande révélation du livre (je ne le ferai pas), vous me diriez « noooooon, il n’a pas osé quand même »… Au risque de faire du mauvais esprit, on pourrait aussi imaginer (et regretter) l’énoncé miroir : une femme proctologue a un patient homo qui s’avère être l’amant de son mari. Elle doit vérifier ses hémorroïdes et se pose des questions sur son couple.

Le spéculum sensible de l’auteur 

En lice pour l’accessit de la couverture bien laide

Et pourtant là n’est guère l’important. Avec une finesse rare, Mégnin décrit les zones d’ombres (lol) d’une relation en évitant les clichés… Les réactions des personnages, qui semblaient trop écrites, apparaissent à la lumière de la dernière révélation comme très justes.  On a envie de surligner au stabilo plusieurs phrases comme

« La souffrance, ça fonctionne par étape. Ce n’est pas un sentiment. Souffrir, c’est prendre conscience, petit à petit, des différentes composantes de la douleur. »

Subtil, c’est bien le terme qui convient à ce roman malgré les sabots sus-nommés et la couverture bien laide, merci Le Dilettante. Ça donnerait presque envie d’aller chez un gynéco gay. Un désir tabou et paradoxal pour un membre du jury virilo.

NB : Re spoiler, notons que l’auteur traite avec talent une idée toute bête mais formidable : un héros qui ne tient qu’un second rôle dans une histoire d’amour et le découvre petit à petit.

_____________________________________________________________________

duvet frotti

Lu par Lina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :