Je suis un terroriste, Pierre Brasseur

18 Sep

Après la lune

Lu par François

"Je suis un terroriste nancéen" sonnait beaucoup moins bien

Duvet sombre

Reprenons les termes de l’auteur : Ce n’est pas un texte politique, c’est un texte réaliste. « Je suis un terroriste » n’est même pas vraisemblable, puisqu’il montre des râleurs français qui passeraient à l’acte.

Le pitch : En 2009, à Nancy, quelques révoltés du système capitaliste décident de taper du poing sur la table, ou plutôt sur la tête de grands patrons. Ils veulent crever les « salopards du MEDEF assis sur un tas de chômeurs ».

Entre « Action directe » et « l’affaire Coupat », Pierre Brasseur analyse des personnages bien dessinés avec une écriture précise. Un roman punk, nihiliste et anarchiste. Un style qui oscille entre la satire sociale et le polar. C’est couillu, énergique mais ça n’oublie pas de dire deux ou trois vérités (un peu naïves certes) au passage.  Sans nécessairement partager leurs idées, on est happé par le délire et le courage des protagonistes de ce récit attachant dont les défauts servent au fond le propos.

Alors pourquoi pas, nous sommes tous des Indignés après tout… No pasaran !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :