Tous les trois, de Gaël Brunet

14 Sep

La Brune

Lu par François

Ménage qu'à trois

Virilo !

Superbe, magistral. Un très beau roman. Touchant, intime, humain. Un jeune père (deux enfants en bas âge) perd son épouse dans un accident de voiture et raconte comment il faut apprendre à vivre à trois sans l’absente. Le narrateur doit se montrer fort pour ses enfants et pourtant chacun des mots traduit une sensibilité, une justesse émotionnelle incroyable. On ne peut qu’être emporté par ce roman qui évite l’écueil de la sensiblerie. A recommander.

___________________________________________________

Lu par Lina

Touffu

C’est gentil, un peu émouvant mais… Sans plus.

3 Réponses to “Tous les trois, de Gaël Brunet”

  1. Ginz 15 septembre 2011 à 13 h 57 min #

    On dirait le pitch du prochain/précédent/actuel livre d’Olivier Adam…

  2. Virginie de Lubano 22 septembre 2011 à 6 h 54 min #

    Ecriture de la sensation … viscérale … ( Rien à voir avec Olivier Adam )
    Un récit bouleversant qui remet les personnes et les objets à leur place .
    Le livre mon année , pour ma part .
    On en veut donc d’autres , plein d’autres .

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un poil dans la main, un livre dans l’autre. Le Prix Virilo 2011 sera décerné aujourd’hui. | PARIS MOUSTACHE CLUB - 5 novembre 2012

    […] Sabine-Wespieser) – Pièce rapportée, d’Hélène Lenoir (Éditions de Minuit) – Tous les trois, de Gaël Brunet (Éditions du Rouergue) – Un certain mois d’avril à Adana, de Daniel […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :