Les vieilles, par Pascale Gautier

12 Avr

Joëlle Losfeld

Lu par Marine

On le sait, la vioque est une espèce de moins en moins rare. Ghettoïsée volontaire, le plus souvent au sud, elle se caractérise par des maniaqueries aussi diverses que le nombre d’individus composant cette espèce à part. Le vioque, lui, ne pullule pas encore. Surtout au Trou, où les vioques de Pascale Gautier habitent. Cette dernière propose une multitude de personnages extravagants, mais qui nous rappelle tous la tante Micheline ou mamie Simone. Amis de l’humour noir, bienvenu au Trou ! La structure y est parfois lourde mais mémé Gertrude l’est aussi, non ? Et pourtant, on l’aime bien mémé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :