Deleuze, Sheila et moi, d’André Manoukian

20 Mar

Calmann-Lévy

Lu par Xavier P.

André Manoukian est-il Trop Virilo ? On n’en doute pas une seconde à voir la photo de couverture de son dernier « ouvrage », « Deleuze, Sheila et moi ». Torse velu inutilement déployé, chevelure de feu (il ne manque vous l’aurez compris, que la moustache…) le juré de la Nouvelle Star tient un tableau à l’envers et planque une bouteille de Jack Daniels. Trop Virilo, ce titre qui convie Deleuze et Sheila à l’analyse de ses plus belles perles cathodiques, ces petites phrases gratuites lancées au cours des castings ou des primes de Baltard.

L’auteur des phrases cultes « ça sent trop le savon et pas assez la foufoune » ou « J’ai un faible pour les chanteuses avec des grosses couilles alors je vais dire oui » s’emploie alors que le télé crochet d’M6 rempile pour une énième saison à commenter, annoter ses saillies.

On se plait à redécouvrir sous sa plume quelques-uns des mots contenus dans l’abécédaire de Deleuze que Dédé Manoukian a semble-t-il appris par cœur. Il s’en explique, et livre son propre bréviaire, plus ou moins intéressant.

Mais le plus drôle, pour tout mélomane qui se respecte, est le dictionnaire des noms propres de la philosophie dont Manoukian livre une biographie associée à un artiste contemporain. On apprend que, Lao Tseu peut aider à comprendre Charles Aznavour, ou encore Diogène le Cynique, les Sex Pistols (fils de banquier qui aida son père à falsifier de la monnaie, et s’attacha toute sa vie à renverser les valeurs de son monde), ou encore Saint-Augustin pour Madonna (pêcheur repenti qui découvre la foi). Le plus drôle pour la fin : Pascal pour Jean-Jacques Goldman (un bon parolier qui touche la ménagère) et Tocqueville pour Joe Dassin (un libéral qui aime l’Amérique !)

Qu’il agace ou qu’il amuse, celui qui, en préambule autobiographique, indique avoir renoncé, apprenti pianiste de la famille, à Beethoven pour Sheila (« j’avais choisi mon camp, je jouerais pour les femmes »), ne rend pas indifférend le Prix Virilo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :