La cinquième saison du monde, de Tristan Ranx

14 Oct

Max Milo

Lu par Marine

C’est définitivement la saison des romans historiques… Cependant, celui-ci a le mérite de s’intéresser à un épisode peu abordé, celui de l’expérience futuriste à Fiume au début des années 1920, à la charnière entre le règlement définitif de la Première Guerre mondiale et les débuts du fascisme.

Nous y sommes plongés grâce aux « mémoires » d’un de ses participants (effet d’ailleurs un peu maladroit par endroits), ce qui permet d’ancrer l’épisode de Fiume dans un contexte historique plus large, des unités italiennes engagées dans le combat de la Première Guerre mondiale aux côtés de la France à ces mêmes unités engagées dans la guerre civile espagnole aux côtés des Républicains.

L’écriture est agréable, claire, en phase avec le propos, d’ailleurs très bien documenté et objectivement très intéressant. Mais le roman n’est malheureusement pas aussi prenant que le sujet le permettrait. Cette époque porte en elle la folie dont il manque un peu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :