S’agapo, de Renzo Biason

4 Oct

La fosse aux ours

Lu par Philippe

S’agapo, « je t’aime » en grec, est l’unique ouvrage de Renzo Biasion (1914-1996), artiste peintre vénitien qui livre, dans ce recueil de nouvelles, sa vision de l’occupation italienne en Grèce.

Les grecs et les italiens sont cousins… Peut-être est-ce pour cela que la guerre au pays des oliviers est une chose bien étrange, et que le cruauté de l’époque y paraît moins monstrueuse, mais plus blessante. Renzo Biasion n’a pas été lu en français jusqu’à aujourd’hui, et c’était là une erreur. Rares sont les recueils de nouvelle où la cohérence est aussi lumineuse. Les facettes de cette occupation sont polies, avec retenu et justesse . Il y avait longtemps qu’un récit de guerre, de la vie de soldats, ne m’avait pas fait si forte impression. C’est un livre que l’on aimerait voir dans la bibliothèque de ses amis.

___________________________________________________

 » S’agapo est vraiment devant. L’écriture est extrêmement poétique, on mesure bien le fait que Biason est peintre à l’origine. C’est un écrivain des sensations et je dois reconnaître que la première nouvelle, par exemple, reste vraiment une claque pour moi. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :