Le Week-End, de Bernhard Schlink

3 Oct

Editions Gallimard

Jörg, ancien terroriste de la Rote Armee Fraktion, est grâcié par le Président après des années de prison. Sa sœur, pour fêter son retour à la liberté, réunit dans la maison qu’elle habite à la campagne ses amis les plus proches.

 » Dans ce huis-clos, Schlink confirme son talent pour décrire les sentiments. Ceux de Jörg tout d’abord, tiraillé entre la responsabilité de ses meurtres et le destin de la « cause révolutionnaire ». Ceux des autres, condamnés à revenir sur leurs années de jeunesse, sur leurs relations à l’amour, à l’amitié, à l’action politique. Habilement, Schlink oppose à la nature champêtre environnante, à son calme bucolique, la tension de retrouvailles qui ont un air de règlement de comptes.

L’écriture est simple et juste. Le propos est subtil, loin de toute caricature. Schlink met habilement en scène le questionnement contemporain de l’Allemagne sur la résistance et l’engagement. « 

______________________________________________

« J’aime le thème abordé dans Schlink, la légèreté de l’écriture, sa manière de parvenir habilement à décrire les sentiments. »

______________________________________________

« Il y a du Balzac chez Schlink, dans son goût des interactions bien préparées entre personnages. Les descriptions sont pour autant finement amenées, par petites touches successives. On lit avec bonheur le petit théatre se dérouler. L’écriture est simple et juste. La traduction peut parfois agacer : l’écrivain préfère l’exactitude syntaxique à la légèreté, ce qui est peut être trop justement traduit. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :