Palmarès 2010

EDITION 2010

  • Le prix Virilo

Récompensant le meilleur roman francophone de l’année, il a été attribué à Emmanuel Dongala pour « Photo de groupe au bord du fleuve » (Actes Sud). Le jury a apprécié la description féministe d’une Afrique contemporaine démunie et violentée mais pleine d’espoir et d’humanité.

  • Le prix Trop Virilo

Récompensant la poussée de testostérone littéraire la plus vivace de l’année, il a été quant à lui décerné à Virginie Despentes pour « Apocalypse Bébé » (Grasset). Jusqu’à sa fin explosive, le roman tend à prouver que le seul moyen pour devenir pleinement femme, c’est d’emprunter les codes virils du mâle.

  • Prix spécial du jury

Vincent Cespédès pour « L’homme expliqué aux femmes ». Ce manifeste de la nouvelle virilité est devenu de fait parole d’évangile du prix Virilo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 54 autres abonnés

%d bloggers like this: