Palmarès 2008

Le prix Virilo a été attribué à Robert Alexis pour "Les figures" (Ed. José Corti).

The Virilo Prize a été attribué à Renzo Biasion pour "S’agapo" (Ed. La Fosse aux Ours)

Le prix Trop Virilo a été attribué à Pierre Bisiou pour "Enculée" (Ed. Stock)

Le prix Virilo a donné lieu à un vif débat entre les partisans des « finalistes » que furent : « Où on va papa ? », de JL Fournier, « Polichinelle »,  de Pierrick Bailly, « Les Figures », de Robert Alexis et « vue sur la mère », de Julien Almendros.

L’ensemble du jury remercie ces écrivains pour lui avoir offert d’excellents moments de lecture. Le tact de Fournier, l’audace de Bailly, la finesse d’Almendros, et le classicisme brûlant d’Alexis furent appréciés avec ferveur. Bravo à Robert Alexis, donc, pour l’audace de son thème et la souveraineté de son style. Le jury rappelle aux maisons d’édition que le bandeau promotionnel est prêt et n’attend que leur bon vouloir.

C’est un vote de république bananière que celui du Virilo Prize : Onze voix contre une pour le « S’agapo » de Renzo Biasion! L’unanimité est digne de la virile autorité que peut avoir un chef d’œuvre, dont on ne peut que déplorer la traduction tardive. A ce titre, nous remercions et félicitons les éditions de La Fosse aux Ours pour leur clairvoyance.

Le prix Trop Virilo fut comme il se doit un casus belli entre les membres du jury. Conscients de la charge et de l’honneur, nous dûmes attendre le troisième tour et quelques discours passionnés pour voir se dessiner le gagnant. Remercions toutefois Beatriz Preciado pour avoir si littéralement répondu à l’appel de la testostérone par son essai « Testo Junkie ». Le jury remercie également chaleureusement Johann Trümmel pour sa très virile « marge molle », malheureux second, derrière l’impressionnant « Enculée », de Pierre Bisiou.
Il est des livres qui s’imposent aux jurés, par leur titre, leur style, et ici, leur parti-pris littéraire. Il faut avoir de grosses moustaches pour oser un thème aussi racoleur de prime abord. Offrir la finesse des sentiments en assumant toutefois à chaque page sa crudité, tout en maitrisant sa plume, a du panache. Nous sommes honorés de le récompenser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 54 followers

%d bloggers like this: