2012 – La moustache de la maturité

Comme chaque année, le prix Virilo s’échine à acheter, lire et critiquer bons et mauvais livres, pour élaborer sa savante liste finale qui sera publiée mi-octobre.

Il faut imaginer l’angoisse des maisons d’édition, dont la survie économique se joue souvent à une simple moustache. Nous pardonnons donc bien volontiers ces éditeurs anxieux qui nous envoient parfois quelques billets, parfois un chèque signé d’une main tremblante. Vaines tentatives !

La moustache n’a pas de prix.

NB : les livres figurant dans plusieurs notations à la fois témoignent d’avis différents et tranchés.

Nous avons lu, noté et/ou chroniqué en 2012:

 

Triste et glabre

Géographie de la bêtise, de Max Monnehay

Mufle, d’Eric Neuhoff                                            PRIX TROP VIRILO 2012

Escalier F, de Jeanne Cordelier

La jouissance de Florian Zeller

Une semaine de vacances, de Christine Angot

Après l’orgie, de Jean-Michel Olivier

Une femme avec personne dedans, de Chloé Delaume

Dans les plis sinueux des vieilles capitales, de Sylvie Taussig

Rasoir

Le messie du peuple chauve, d’Augustin Guilbert-Billetdoux

Barbe Bleue, d’Amélie Nothomb

Les lisières, d’Olivier Adam,                                PRIX PILON 2012

Sex Toy, de Jean-Marie Gourio

L’Atelier de la Chair, de Emmanuelle Pol

Le train 8427 en provenance de Genève, de Jeanne Sialelli

L’herbe des nuits, de Patrick Modiano

Ni ce qu’ils espèrent ni ce qu’ils croient, d’Elie Treese

Andy Andy, de Michel Nuridsany

Une année studieuse, d’Anne Wiazemsky

La réparation, de Colombe Schneck

Zugzwang, d’Emile Brami

Acharnement, de Matthieu Larnaudie

Une bonne raison de se tuer, de Patrick Besson

La déesse des petites victoires, de Yannick Grannec

Le Terroriste noir, de Tierno Monemembo

La Patiente, de J-P Magnin

Une certaine fatigue, de Christian Authier

Viviane Elizabeth Fauville, Julia Deck (1 vote)

Les Patriarches, d’Anne Berest

Journal ambigu d’un cadre supérieur, d’Etienne Deslaumes

Duveteux

Tangente vers l’Est, de Maylis de Kerangal

Moi, j’attends de voir passer un pingouin, de Geneviève Brisac

Journal d’un corps, de Daniel Pennac

Canisses, de Marcus Malte

L’Ombre en soi, de Jean Grégor

Le Grand Coeur, de Jean-Christophe Rufin

Le Phénomène, d’Antoine Billot

Pour seul cortège, Laurent Gaudé

La Jouissance, de Florian Zeller

Acharnement, de Matthieu Larnaudie

La Théorie de l’information, d’Aurélien Bellanger

Une partie de chasse, d’Agnès Desarthe

Ce qu’il advint du sauvage blanc, de François Garde

Le Miracle, d’Ariel Kenig

Liaisons romaines, de Jacques-Pierre Amette

La Déesse des petites victoires, de Yannick Grannec

14, de Jean Echenoz (1 vote)

Théorème vivant, de Cédric Villanie

« Oh… », de Philippe Djian

Province Terminale, de Damien Malige

Ils désertent, de Thierry Beinstingel

La Patiente, de J-P Magnin

Ici ça va, de Thomas Vineau

Le Parti des coïncidences, de Mohamed Boudjera

Intrigue à Venise, d’Adrien Goetz

Le Corail de Darwin, de Brigitte Allègre

Rue des voleurs, de Mathias Enard

Supplément à la vie de Barbara Loden, de Nathalie Léger

Trois Visites à Charenton, de Benoît Damon

Moustache fournie

Ce qu’il advint du sauvage blanc, de François Garde

Fukushima, récit d’un désastre, de Michaël Ferrier

14, de Jean Echenoz (2 votes)

Sarajevo Omnibus, de Velibor Colic

Second tour ou les bons sentiments, de Isabelle Monnin

Les oeuvres de miséricorde, de Matthieu Riboulet

Le Chapeau de Mitterrand, de Antoine Lorrain

Le Condottière, de Georges Perec

Le Maréchal absolu, de Pierre Jourde

« Oh… », de Philippe Djian

Peste et Choléra, de Patrick Deville

Une collection très particulière, de Bernard Quiriny

L’hypothèse des sentiments, de Jean-Paul Enthoven

Le Sermon sur la chute de Rome (Une note)

Moustache virilo

Les Sauvages, de Sabri Louatah

Peste et Choléra, de Patrick Deville

Tous les diamants du ciel, de Claro

Le Maréchal absolu, de Pierre Jourde                                PRIX VIRILO 2012

Le Bonheur conjugal, de Tahar Ben Jelloun

Fukushima, récit d’un désastre, de Michaël Ferrier

L’auteur et moi, d’Eric Chevillard

Une vieille histoire, de Jonathan Littell (classement TROP VIRILO uniquement)

Avancer, de Maria Pourchet

Viviane Elisabeth Fauville, de Julia Deck

Le Sermon sur la Chute de Rome, de Jérôme Ferrari (Deux notes)

Et beaucoup d’autres romans à venir…

(Hors catégorie : Titus et bouboule à Juan-les-Pins, d’Andrea Novick)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 54 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :